Événements

Filtrer : Axes
  • Éthique fondamentale
  • Éthique et politique
  • Éthique et économie
  • Éthique et environnement
  • Éthique et santé
Mots-clés :
  • Conférences (236)
  • Colloques (103)
  • Ateliers (137)
  • Divers (56)
  • Mardis midi du CRÉUM (MAMIC) (8)

Agenda

  1. sept
    21
    ven
    2018
    1. Pamela Hieronymi (UCLA) @ Salle P-217, Pavillon Roger-Gaudry
      10:00 – 12:00

      Dans le cadre de ses ateliers, le GRIN reçoit Pamela Hieronymi (UCLA), qui nous offrira par vidéoconférence une présentation intitulée Freedom, Resentment, and the Metaphysics of Morals”.

      Résumé

       

      Fifty-five years after its publication, P. F. Strawson’s “Freedom and Resentment” continues to inspire important work.  Its main legacy has been the notion of “reactive attitudes.”  Surprisingly, Strawson’s central argument—an argument to the conclusion that no general thesis (such as the thesis of determinism) could provide us reason to abandon these attitudes—has received little attention.  In a short manuscript, I am arguing that neither of the standard interpretations are correct.  Strawson’s argument relies on an underlying picture of the nature of moral demands and moral relationships—a picture that has gone largely unnoticed, that is naturalistic without being reductionistic, and that is, I think, worthy of serious consideration.   After very briefly presenting the main outlines of my interpretation, I will, in this presentation, focus on objections to Strawson’s underlying, naturalistic picture.  Though the objections are serious, I believe robust replies can be provided on Strawson’s behalf.

  2. sept
    24
    lun
    2018
    1. One for all, all for one? – On the aggregation of individual interests into collective claims within patient organization of dementia and autism. @ Salle 309
      12:00 – 13:15

      Dans le cadre de ses midis de l’éthique, le CRÉ reçoit Karin Jongsma (University Medical Center Utrecht), qui offrira une présentation intitulée « One for all, all for one? – On the aggregation of individual interests into collective claims within patient organization of dementia and autism. »

      Résumé

      The inclusion of patients’ perspectives in health care policy-making, agenda setting and research practices is increasingly practiced by patient organizations (POs). The underlying presumption is that POs aggregate their members’ perspectives and represent the interests of a collective. Claims for representation are however not self-validating, and need normative justification. Organizational structures of POs are of particular interest in this respect, given the fact that they influence which voices are included, how is mediated between subgroups and how collective standpoints are finally formulated. These methods of interest aggregation carry normative weight, as it is an implicit or explicit decision about whose interests are recognized.

       In this presentation I will analyze methods of interest aggregation within POs by drawing on empirical material collected in my post-doc project in Germany. The cases of autism and dementia are illustrative, because the diversity of members (affected/non-affected members), range of affectedness (‘high function’/’low functioning’) and the particularities of the conditions (difficulties expressing oneself/following democratic methods) pose challenges for traditional democratic ideas of interest aggregation and collectivity.

  3. oct
    9
    mar
    2018
    1. Juger la démocratie à ses résultats ? @ Salle 309
      12:00 – 13:15

      Dans le cadre de ses midis de l’éthique, le CRÉ reçoit la stagiaire postdoctorale Juliette Roussin, qui offrira une présentation intitulée Juger la démocratie à ses résultats ?

      Résumé

      En vue d’établir la légitimité de la démocratie par rapport à d’autres régimes, notamment le gouvernement d’un petit nombre de sages ou d’experts, certaines théories politiques normatives avancent des arguments « épistémiques », qui mettent l’accent sur la relation de connaissance particulière que le régime démocratique entretiendrait aux principes d’un bon gouvernement. Mais une justification épistémique de la démocratie peut en réalité s’appuyer sur deux types arguments très différents. Selon le premier argument, positif, les procédures de décision collective propres à la démocratie (vote au suffrage universel égal à la majorité, élections régulières, mécanismes représentatifs et de contrôle, débat public, etc.) favorisent la production de bons résultats politiques avec une probabilité supérieure à celle d’autres méthodes, non démocratiques, de décision. Selon le second, négatif, l’impossibilité de prouver la supériorité morale ou intellectuelle de quiconque en matière politique conduit à conclure à l’égalité épistémique des citoyens dans ce domaine et, par suite, à la légitimité exclusive de méthodes démocratiques (c’est-à-dire inclusives, participatives et égalitaires) de décision commune. L’objet de cette présentation est d’examiner la validité respective de ces deux arguments, et de s’interroger sur leurs implications respectives pour le concept de légitimité démocratique.

  4. oct
    12
    ven
    2018
    1. Dana Nelkin (University of California, San Diego) @ À déterminer.
      13:00 – 15:00

      Dans le cadre de ses ateliers mensuels, le GRIN en collaboration avec Fillosophie recevront Dana Nelkin (University of California, San Diego).

  5. oct
    19
    ven
    2018
    1. Relational Autonomy in Fiction
      oct 19 journée entière

      Dans le cadre d’un projet de recherche subventionné par le CRSH, Natalie Stoljar organise une journée d’étude intitulée « Relational Autonomy in Fiction », à l’occasion de laquelleDavid Collins (McGill), Rebekah Johnston (Wilfrid Laurier), Sam Shpall (University of Sydney), Andrea Westlund (Florida State) présenteront.

       

       

  6. oct
    26
    ven
    2018
    1. Paul Boghossian (New York University) @ Université Concordia
      15:00 – 17:00

      Dans le cadre de ses ateliers mensuels, le GRIN recevra Paul Boghossian (New York University).

      Organisé par Ulf Hlobil et tenu à Concordia.

  7. jan
    8
    mar
    2019
    1. François Boucher (Paris 1 – Sorbonne, Institut des sciences juridiques et philosophiques) @ Salle 309
      12:00 – 13:15

      Présentation de François Boucher intitulée « Against Social Credit Scores? Privacy, friendship and equality ».

       

      Source de l’image.