À propos

Le Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal (CRÉUM), fondé en 2002 à l’initiative de Daniel Weinstock, s’est tout récemment transformé en un centre interuniversitaire, le Centre de recherche en éthique (CRÉ), dont l’équipe est maintenant dirigée par Christine Tappolet.

La mission du CRÉ est de contribuer à l’avancement des connaissances et à la formation dans le champ de l’éthique entendu au sens large pour comprendre autant l’étude des fondements de l’éthique et de ses principaux concepts, que celle des dimensions normatives de politiques publiques dans des domaines tels que la médecine, la gestion de l’environnement naturel et humain, la diversité sociale et culturelle. Le CRÉ est également un milieu de formation pour la relève scientifique en éthique. De plus, ouvert sur le monde, il est un carrefour permettant à des chercheurs d’échanger dans un contexte intellectuel favorisant le contact et l’interaction entre différentes traditions académiques.

Le CRÉ atteint les objectifs d’étendre et articuler l’activité intellectuelle dans le domaine de l’éthique en se donnant les mandats principaux suivants :

a)    Contribuer à l’avancement de la recherche fondamentale et appliquée dans le domaine de l’éthique, d’une perspective interdisciplinaire incluant notamment la philosophie, la science politique, la biologie, la sociologie, la géographie, l’écologie, la médecine, le droit et l’économie.
b)    Assurer l’articulation des activités de recherche des membres réguliers et collaborateurs, des chercheurs associés et invités, des stagiaires postdoctoraux et des étudiants affiliés sur des questions comportant d’importantes dimensions éthiques dans une perspective d’avancement des connaissances.
c)    Être un lieu d’excellence pour l’accueil, l’encadrement et la formation de ses stagiaires postdoctoraux et étudiants aux cycles supérieurs.
d)    Établir et maintenir des liens de collaboration avec des chercheurs et des centres de recherche québécois ou hors Québec dont les intérêts touchent l’éthique.
e)    Assurer la diffusion et le rayonnement des réflexions éthiques en dehors de la sphère universitaire en contribuant aux débats publics sur les différents enjeux de société.

The Centre for Research on Ethics at the University of Montreal (CREUM), founded in 2002 by Daniel Weinstock, has recently been transformed into an interuniversity research center, the Centre for Research on Ethics (CRE), whose director is Christine Tappolet.

The CRE is a place of meeting and interaction for researchers interested in ethics. It is correspondingly a center of excellence for the supervision of graduate students and postdoctoral fellows working on topics related to its mission. The CRE supports collaborations at national and international levels. It also ensures that the results of the research produced under its auspices are used to guide the discussion in civil society and to guide policy making.

_______________________________

The CRE pursues its objectives of fostering and organizing intellectual activity in the field of ethics by giving itself the following mandates:

  1. To contribute to the advancement of both fundamental and applied research in ethics from an interdisciplinary perspective, including such disciplines as philosophy, political science, biology, sociology, geography, ecology, medicine, law, and economics.
  2. To organize the research activities of regular members and collaborators, associated and invited researchers, postdoctoral fellows, and affiliated students on questions comprising important ethical dimensions, with a view to furthering knowledge.
  3. To be an outstanding place for welcoming, guiding, and training its postdoctoral fellows and graduate students.
  4. To establish and maintain collaborative relationships with researchers and research institutions with an interest in ethics, both within Quebec and abroad.

To promote the dissemination of ethical studies beyond the university sphere by contributing to public debates on various social issues.

Dépliant CRÉ 2015-2016 (.pdf)