abstrait

Équipe tournante CRÉ 2019-2020!

Le Centre de recherche en éthique (CRÉ) est fier de présenter l’équipe de chercheur.se.s qui sera en résidence au Centre pour l’année académique 2019-2020. Nous vous présentons ces chercheu.se.s succinctement, mais vous ne manquerez pas d’être informé.e.s de leurs activités de recherche tout au long de l’année !

Félicitations aux lauréat.e.s du concours de séjour pour chercheur.se.s invité.e.s! :

  • Arash Abizadeh, McGill University, Political Science. Son projet de recherche s’intitule Democracy, Representation, and Sortition et il séjournera au CRÉ du 1er septembre au 31 décembre 2019.
  • Mark T. Nelson, Westmont College (Santa Barbara CA), Philosophy. Son projet de recherche s’intitule Papers in Normative Philosophy et il séjournera au CRÉ du 1er septembre au 15 décembre 2019.

Félicitations aux lauréat.e.s du concours de stages postdoctoraux! :

  • Hannah Carnegy-Arbuthnott, Ph.D. en philosophie, University College London. Son projet de recherche s’intitule Mapping One’s Boundaries: Property, Privacy, and Consent. Elle travaillera sous la cosupervision de Natalie Stoljar (McGill) et de Ryoa Chung (UdeM). Son stage se déroulera du 1er septembre 2019 au 31 août 2020.
  • Denise Celentano, Ph.D. en science politique, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et Universite de Catane. Son projet de recherche s’intitule Cooperating as Peers: Rethinking Labor Justice in an Unequal World. Elle travaillera sous la cosupervision de Peter Dietsch (UdeM) et de Pablo Gilabert (Concordia). Son stage se déroulera du 1er septembre 2019 au 31 août 2020.
  • Åsbjørn Melkevik, Ph.D. en political studies, Queen’s University. Son projet de recherche s’intitule The Egalitarian Tilt of Classical Liberalism et il est financé par une des prestigieuses bourses Banting du CRSH. Åsbjørn travaillera aussi sous la cosupervision de Peter Dietsch (UdeM) et de Pablo Gilabert (Concordia). Son stage se déroulera du 1er septembre 2019 au 31 août 2021.

Ces chercheur.se.s se joignent à l’équipe composée par ailleurs des stagiaires suivant.e.s :

  • Charles Côté-Bouchard, Ph.D. en philosophie, King’s College London en Angleterre. Son projet s’intitule Why avoid error? On the nature and significance of epistemic normativity. Il travaille au GRIN/CRÉ sous la codirection d’Aude Bandini (UdeM) et d’Ulf Hlobil (Concordia). Son stage a commencé le 1er octobre 2018 et se poursuivra, grâce à un financement du CRSH, jusqu’au 31 août 2021.
  • Hazar Haidar, Ph.D. en bioéthique, Université de Montréal. Son projet de recherche s’intitule Les implications de l’implantation du Test Prénatal Non-Invasif (TPNI) au sein du programme de dépistage de la trisomie 21 au Québec: Une étude qualitative auprès des décideurs politiques et des défenseurs des droits des personnes handicapées. Elle travaille sous la direction de Daniel Weinstock, à McGill. Son stage a commencé le 15 décembre 2017 et prendra fin le 30 avril 2020 (à noter qu’il a été interrompu par un congé de maternité du 1er Juillet 2018 au 30 avril 2019).
  • François Jaquet, Ph.D. en philosophie, Université de Genève, en Suisse. Son projet s’intitule Debunking Arguments Against Speciesism. Il travaille sous la codirection de Kristin Voigt (McGill) et de Christine Tappolet (UdeM). Son stage a commencé le 1er mars 2019 et se poursuivra, avec un financement du FNS à partir du 1er décembre 2019, jusqu’au 31 mai 2021.
  • Anne-Marie Reynaud, Ph.D. en anthropologie, Freie Universität, Allemange. Son projet de recherche s’intitule Unsettling the Lens: The Canadian Truth and Reconciliation Commission, Memory, and Visual Media. Elle travaille sous la direction de Cynthia Milton et de Christian Nadeau, à l’UdeM. Son stage a commencé le 1er septembre 2017 et se poursuivra, grâce à un financement du CRSH, jusqu’au 31 août 2020 (à noter: interruption de stage du 1er avril au 1er août 2019).
  • Juliette Roussin, Ph.D. en philosophie, Paris 1, France. Son projet s’intitule Démocratie épistémique et société démocratique. Elle travaille sous la direction de Marc-Antoine Dilhac (UdeM). Son stage a commencé le 1er septembre 2018 et est prolongé jusqu’au 31 mai 2020.

Sont également inclus.es dans l’équipe tournante 2018-2019 les chercheur.se.s dont le séjour se terminait récemment ou se terminera bientôt :

  • Charles Dupras, Ph.D. en médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal. Son projet s’intitule Lois, règlements et politiques publiques applicables à et susceptibles d’être amendés par l’épigénétique. Il travaille sous la codirection de Bartha Knoppers et Yann Joli, à McGill. Son stage a commencé le 1er janvier 2017 et se poursuit grâce à un financement CRSH jusqu’au 31 août 2019.
  • Florence Larocque, Ph.D. en science politique, Columbia University. Son projet de recherche s’intitule Quand une source de vie devient-elle source de conflit? Analyse de la mobilisation contre les menaces aux sources d’eau potable en Amérique latine et au Québec. Elle travaillera sous la direction de Kathryn Furlong (UdeM). Son stage a commencé le 1er octobre 2017 et s’est terminé le 31 mai 2019.
  • Raphael Rodogno, Aarhus Universitet, Danemark. Son projet de recherche s’intitulait Happiness and Well-Being: Practice, Science, and Politics. Il a séjourné au CRÉ du 1er janvier au 31 mai 2019.

S’ajouteront à cette équipe les étudiant.e.s boursier.e.s d’études supérieures, qui seront sélectionné.e.s cette automne par concours.