Erler3

Alexandre Erler

Postes occupés

2013-2014 à 2014-2015 Stagiaire postdoctoral-e,
2013-2014 à 2014-2015 Stagiaire postdoctoral-e,

Biographie

Après des études de licence à l’Université de Neuchâtel en Suisse (complétées en 2005), j’ai effectué des études postgrades en philosophie à Norwich (UEA) puis Oxford. J’ai obtenu mon doctorat à l’Université d’Oxford au printemps 2013. Ma thèse, supervisée par Roger Crisp, Guy Kahane et Julian Savulescu, se situe dans le débat éthique sur l’ « amélioration humaine » par la technologie : une catégorie large qui englobe aussi bien la chirurgie esthétique que les interventions directes sur le cerveau pour manipuler l’humeur, la cognition, ou la personnalité en l’absence de pathologie véritable. La question centrale de ma thèse est de savoir si de telles interventions représentent une menace pour l’ « authenticité » ou l’identité de l’utilisateur. Pour résumer, ma réponse est: parfois oui, mais pas dans tous les cas (même lorsque l’on considère des interventions impliquant des modifications radicales de notre identité). J’affirme en outre la nécessité de faire appel dans ce contexte à des concepts moraux plus précis que celui d’authenticité, en parlant par exemple du risque que de telles interventions ne détruisent le type particulier de valeur instancié dans nos caractéristiques existantes.Durant mon séjour postdoctoral au CREUM, mon but est de poursuivre certains thèmes liés à mon travail doctoral, mais également d’élargir mon champ de recherche. Premièrement, je souhaite examiner la viabilité de la distinction traditionnelle entre les interventions dites « thérapeutiques » et celles considérées comme des « améliorations », les secondes étant supposées moins importantes et plus problématiques que les premières d’un point de vue éthique. Deuxièmement, je m’intéresserai aussi à certaines questions en éthique de la population. Plus particulièrement, j’entends considérer les implications dans ce domaine du « prioritarianisme » – la position suivant laquelle nous avons des raisons de promouvoir en premier lieu le bien-être des moins bien lotis de la société. Plus généralement, mes intérêts de recherche comprennent diverses questions en axiologie, psychologie morale, et en éthique aussi bien normative qu’appliquée.

Sélection de publications récentes:

A paraître:
  • “Mental Disorder and the Concept of Authenticity” (avec Tony Hope). A paraître dans Philosophy, Psychiatry and Psychology.
  • “Reply to Commentators (avec Tony Hope). A paraître dans Philosophy, Psychiatry and Psychology.
  • “Authenticity”. A paraître dans la 4ème edition de l’Encyclopedia of Bioethics (Editeur-en-chef: Bruce Jennings).
  • « In Vitro Meat, New Technologies, and the Yuck Factor ». Article de blog à paraître dans C. Nelson-McDermott et al., eds., The Broadview Anthology of Expository Prose, Calgary: Broadview Press. (Initialement paru sur le weblog “Practical Ethics”, mars 2012: http://blog.practicalethics.ox.ac.uk/2012/03/in-vitro-meat-new-technologies-and-the-yuck-factor/.)
Articles publiés:
  • “The Concise Argument”: éditorial invité sur l’article d’Ilina Singh “Not Robots: Children’s Perspectives on Authenticity, Moral Agency and Stimulant Drug Treatments” dans le Journal of Medical Ethics 39 (2013), 357-8.
  • « Préserver les traits ayant une valeur particulière ». Contribution à un débat sur l’éthique de l’amélioration humaine pour le magazine Horizons (mars 2013, p.8), publié par le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique et les Académies Suisses des Sciences.
  • “One Man’s Authenticity Is Another Man’s Betrayal: a Reply to Levy”. Journal of Applied Philosophy 29:3 (2012), 257-65.
  • “Does Memory Modification Threaten our Authenticity?” Neuroethics 4 (2011), 235-49.
  • “Dickie’s Institutional Theory and the ‘Openness’ of the Concept of Art”, Postgraduate Journal of Aesthetics Vol.3, No.3, December 2006 (disponible en ligne: http://www.british-aesthetics.org/uploads/Erler%20Final.pdf).