/home/lecreumo/public html/wp content/uploads/2008/01/agnès

Agnès Berthelot-Raffard

Postes occupés

2020-2021 à aujourd'hui Chercheur-e associé-e
2008-2009 Boursier-ère d'études supérieures,

Biographie

Agnès Berthelot-Raffard est professeure adjointe à la Faculté de la santé de York University (School of Health Policy & Management) où elle enseigne les études critiques de la santé et du handicap et occupe la première position académique canadienne en Black Disability Studies. Avant de se joindre à York, elle été professeure adjointe en études féministes et de genre à l’Université d’Ottawa.

Pluridisciplinaire, Agnès Berthelot-Raffard détient un Ph.D en philosophie de l’Université de Montréal et est docteure en philosophie de l’Université Panthéon-Sorbonne. Elle est titulaire d’un Master Recherche Philosophie et Société (Panthéon-Sorbonne), une Maîtrise et une licence en philosophie (Paris IV-Sorbonne). Elle est également maître en sciences de l’Éducation de l’Université de Lille et détient une Licence en éducation (université de Dijon) et un diplôme de 2e cycle en didactique du français (Université du Mans). Elle a également effectué des séjours de recherches comme Visiting Fellow à l’Oxford Institute of Population of Ageing (University of Oxford) et à l’University Medical Center Hamburg-Eppendorf en Allemagne.

Ses domaines de spécialisation sont la philosophie politique, l’éthique sociale appliquée, la philosophie féministe, la philosophie Africana et la philosophie de la race ainsi que l’éthique de la santé publique et les études critiques du handicap.

Dans ses recherches, Agnès Berthelot-Raffard étudie la manière dont les injustices raciales et épistémiques sont ancrées dans les systèmes de santé publique et les universités canadiennes comme institutions dont les structures et les pratiques sont héritières du système colonial et esclavagiste. Faisant le lien entre ces deux institutions, comme récipiendaire du « Fonds Promouvoir l’équité-Pour la santé mentale des communautés noires » de l’Agence de la santé publique du Canada, elle pilote à titre de chercheuse principale, une recherche pluridisciplinaire pancanadienne sur les déterminants sociaux de la santé mentale des étudiants racialisés qui examine l’Anti-Black Racism dans le système universitaire canadien. Elle poursuit également une recherche sur les dimensions épistémiques de la santé des femmes racisées, noires et autochtones et supervise une étude qualitative québécoise sur la santé reproductive des femmes noires.

Spécialiste des pensées féministes produites par les Afro-Caribéennes et les Africaines-Américaines, Agnès Berthelot-Raffard a créé le premier cours universitaire francophone consacré au Black Feminism (à l’UQAM). Elle rédige actuellement un essai dans lequel elle interroge les modalités de l’inclusion des pensées féministes noires dans les sciences humaines et sociales francophones dans une approche de décolonisation de la connaissance. Elle dirige également un ouvrage collectif sur la justice raciale à l’université pour les éditions Mémoires d’encrier.

Page institutionnelle https://shpm.info.yorku.ca/faculty-directory/

Site web https://agnesberthelotraffard.com