Éthique fondamentale

Description de l’axe

Les questions concrètes d’éthique et de philosophie politique présupposent nécessairement certains concepts plus abstraits, comme ceux de norme, de valeur ou d’autonomie. Qui plus est, de nombreux présupposés théoriques non théorisés informent les débats éthiques et politiques. La mission de l’axe  » éthique fondamentale » du CRÉ consiste à développer la recherche au sujet des questions fondamentales en éthique. Les préoccupations des chercheurs associés à cet axe se divisent en trois grands champs de questions.

Le premier de ces champs concerne l’éthique normative. On peut dire que la question centrale en éthique est celle de savoir ce qu’il faudrait faire. Pour y répondre, il est nécessaire d’évaluer les différentes théories morales, c’est-à -dire de s’engager dans le débat qui oppose le conséquentialisme, le déontologisme et l’éthique de la vertu.

Le second champ rassemble les questions de méta-éthique, comme celle du réalisme moral, de l’objectivité des valeurs ou de la nature de la normativité. Il s’agit de comprendre la nature des jugements moraux, comme le jugement qu’il est cruel de torturer un chaton pour le plaisir. Un tel jugement peut-il être réellement vrai ou faux ? Se réfère-t-il à des faits objectifs ou à des conventions ? Et comment faire pour déterminer si ce jugement est correct ?

Le troisième champ de question concerne ce qu’on appelle la psychologie morale. Cette discipline porte sur les questions de psychologie qui ont une pertinence pour les débats en éthique normative et en méta-éthique. Quel est le rapport entre jugement moral et motivation ? La faiblesse de la volonté est-elle possible ? Qu’est-ce qu’un dilemme moral ? Quels sont les rôles respectifs de la raison et des émotions ? Qu’est-ce qu’une vertu ? Qu’est-ce que l’autonomie ?

_____________________________

The concrete questions of ethics and of political philosophy necessarily presuppose certain concepts of a more abstract nature, such as those of norm, value and autonomy. Moreover, ethical and political debates are often informed by theoretical presuppositions that remain untheorised. The mission of the « fundamental » axis of the CRE consists in advancing research on the fundamental questions of ethics.

Researchers associated with this axis are concerned with three major sets of questions. The first of these pertains to normative ethics. We might say that the central question of ethics is to know how one ought to act. To answer this question it is necessary to evaluate various moral theories, i.e., to engage in the debate opposing consequentialism, deontology and virtue ethics.

The second set brings together metaethical questions, such as those of moral realism, of the objectivity of values or of the nature of normativity. The question here is to understand the nature of moral judgement, such as the judgement that it is cruel to torture a kitten for pleasure. Is such a judgement true or false? Does it refer to objective facts, or to conventions? And how are we to determine whether such a judgement is correct?

The third set of questions concerns what we may call moral psychology. This discipline bears on questions of psychology relevant to debates in normative ethics and metaethics. What is the relationship between moral judgement and motivation? Is weakness of will possible? What is a moral dilemma? What are the respective roles of reason and of the emotions? What is virtue? What is autonomy?