/home/lecreumo/public html/wp content/uploads/2016/09/maris

Virginie Maris

Postes occupés

2016-2017 Chercheur-e invité-e,

Biographie

Virginie Maris est chargée de recherche au CNRS. Elle travaille au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE – UMR 5175) à Montpellier en philosophie de l’environnement. Ses travaux portent sur les enjeux épistémologiques et éthiques de la conservation de la biodiversité. Elle est l’auteure d’une trentaine d’articles scientifiques sur la biodiversité, le développement durable, l’écoféminisme, les espèces non-indigènes, l’économie environnementale, les services écosystémiques ou la compensation écologique. Elle est également l’auteure de Philosophie de la biodiversité – petite éthique pour une nature en péril paru aux éditions Buchet-Chastel (1ere édition en 2010 et 2de édition en 2016) ainsi que de Nature à vendre – les limites des services écosystémiques paru aux éditions Quae en 2014. Ses publications sont disponibles sur https://www.researchgate.net/profile/Virginie_Maris.

Lors de son séjour de recherche au CRE, Virginie Maris travaillera sur un projet intitulé « Penser la nature dans l’Anthropocène ». Partant du constat communément relayé dans les discours environnementalistes que le Terre est entrée dans une nouvelle ère, l’Anthropocène, caractérisée par l’influence sans précédent des activités humaines sur l’ensemble des systèmes océaniques, terrestres et atmosphérique, elle s’interroge sur le sens du concept de nature et de nature sauvage à l’heure où plus rien ne semble échapper à l’influence humaine.

Il s’agira en particulier et questionner et ré-investir la notion de « grand partage » entre les humains et leurs productions d’une part, le monde naturel d’autre part. L’ambition de ce projet est de défendre l’existence et la valeur d’une nature indépendante des représentations ou des intérêts humains, caractérisée par son altérité et son altérité. Ces travaux s’inscriront directement dans l’axe « Éthique et environnement » du Centre de recherche en éthique.

Publications sélectionnées :

  • V. Maris, La philosophie de la biodiversite – petite éthique pour une nature en péril (seconde édition revue et augmentée), Collection Ecologie, Buchet-Chastel, 2016.
  • V. Maris, V. Devictor, I. Doussan, A. Béchet, « Les valeurs en question » dans P. Roche, V. Maris, H. Levrel et I. Geizjendorffer (eds), Valeurs de la biodiversité et services écosystémiques, Quae, 2016, pp.21-37.
  • V. Maris, « Back to the holocene – a conceptual, and possibly practical, return to a nature not intended for humans » dans C. Hamilton, C. Bonneuil, F. Gemenne (eds), The Anthropocene and the Global Environmental Crisis: Rethinking Modernity in a New Epoch, New York, Routledge, 2015, pp. 123-133.