Boulanger

Renaud Boulanger

Postes occupés

2014-2015 Boursier-ère d'études supérieures,

Biographie

Description du parcours

Renaud Boulanger est étudiant à la maîtrise en bioéthique à l’Université McGill sous la direction du Dr. Matthew Hunt. Gagnant du Prix Fondation Desjardins – Maîtrise 2014 remis en collaboration avec l’Acfas, il reçoit également le support des Fonds de recherche du Québec – Santé.

Avant de se joindre au CRÉ, Renaud a complété ses études de premier cycle à l’Université de Toronto, où il a entre autre planché sur les enjeux éthiques et sociaux liés à l’initiative Grand Challenges in Global Health financée par la Fondation Bill & Melinda Gates. Il s’est ensuite joint à l’équipe londonienne du Lancet dans le cadre d’un stage. Il a aussi reçu une formation post-graduée en recherche clinique et est éditeur au sein du journal bilingue en ligne BioéthiqueOnline depuis son lancement. Depuis 2013, Renaud collabore avec l’Organisation mondiale de la santé en tant que co-éditeur d’un manuel de formation en lien avec son sujet de maîtrise.

Renaud est co-auteur d’articles sur l’éthique de la recherche internationale (Lancet Infectious Diseases, American Journal of Public Health), l’éthique de l’aide et de la recherche humanitaire (American Journal of Disaster Medicine, PLoS Currents), l’éthique des soins à domicile (Healthcare Quaterly) et l’éthique de la publication (American Journal of Bioethics). Il est aussi auteur de cinq chapitres de livre qui sont sous presse. Il a participé à l’adaptation de ressources pour faciliter la participation active des communautés hôtes tout au long d’essais cliniques sur la tuberculose. Ces ressources ont été citées en exemple par la Commission présidentielle de bioéthique des États-Unis et font présentement l’objet d’un projet de recherche financé par les National Institutes of Health.

Renaud est membre étudiant du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain et du Montreal Health Equity Research Consortium. Il est aussi membre du réseau Humanitarian Healthcare Ethics et il conserve une affiliation avec le Working Group on New TB Drugs.

Projet de recherche au CRÉ

Aux changements climatiques et aux conflits s’ajoutent une panoplie de désastres naturels contre lesquels la prévention ne peut être notre seul moyen de protection. D’aucuns suggèrent donc qu’améliorer, grâce à la recherche, notre capacité à répondre de façon plus efficiente est devenu une responsabilité morale.

Si nous savons déjà que les acteurs de l’aide humanitaire font face à des dilemmes éthiques importants, qu’en est-il des chercheurs? La recherche humanitaire demeure un terrain hautement fracturé: il n’existe à ce jour aucune directive éthique pour la guider qui ait été largement adoptée. En conséquent, les chercheurs sont contraints à balancer des attentes qui pourraient paraître floues, voire parfois contradictoires.

Dans le cadre de ses travaux de maîtrise, Renaud détaille de façon empirique l’expérience de chercheurs ayant travaillé en contexte de catastrophe naturelle. Plus particulièrement, il s’intéresse aux enjeux éthiques que ces chercheurs identifient, ainsi qu’à la façon dont les structures en place (par exemple, les comités d’éthique de la recherche) facilitent ou inhibent l’émergence de ces enjeux. À terme, le but de cette recherche est le développement d’outils qui permettraient à la fois de mieux préparer les chercheurs à se lancer dans une aventure complexe mais reconnue comme essentielle et de pallier aux enjeux qui pourraient mettre en péril l’intégrité et la bienfaisance de la recherche humanitaire.