Bessone

Magali Bessone

Maître de conférences en philosophie morale et politique, à l’Université de Rennes 1. Membre de l’Institut Universitaire de France.

Postes occupés

2014-2015 à aujourd'hui Chercheur-e associé-e,

Biographie

Maître de conférences en philosophie morale et politique, à l’Université de Rennes 1.
Membre  de l’Institut Universitaire de France.

Contact
magali.bessone-luquet@univ-rennes1.fr

Présentation
Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Paris, agrégée et docteur en philosophie politique, Magali Bessone travaille actuellement sur les théories de la justice contemporaine selon deux axes principaux : 1/la justice internationale (en particulier dans sa dimension pénale) et la justice transitionnelle ; 2/les droits des minorités (en particulier ethno-raciales), le racisme et les discriminations. Elle s’intéresse en particulier à la question des réparations.

Elle a coordonné, ou participé à, plusieurs groupes de recherche interdisciplinaires sur les programmes suivants : « Politiques de transparence » (projet financé par la Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne), « Droit, pouvoir, société » (projet franco-brésilien financé par la Capes-Cofecub), « Topographies de la tolérance et du respect dans les sociétés pluralistes » (projet européen FP7).

Elle est responsable des affaires internationales pour l’UFR de philosophie et membre de la Commission des affaires internationales de l’université de Rennes 1. Elle est également membre du comité éditorial de la collection « L’avocat du diable » (Hermann) et de la revue Terrains/Théorie.

Publications:
Monographies

Sans distinction de race ? Une analyse critique du concept de race et de ses effets pratiques, Paris, Vrin, 2013;

À l’origine de la République américaine: un double projet, Thomas Jefferson vs. Alexander Hamilton, Paris, Michel Houdiard Éd., 2007 ;

Ouvrages collectifs

[Avec Daniel Sabbagh], Race, racisme et discriminations raciales, une anthologie de textes fondamentaux, Paris, Hermann, à paraître 2014 ;

[Avec G. Calder and F. Zuolo], How Groups Matter ? Challenges of Toleration in Pluralistic Societies, New York, Routledge, 2014 ;

[Avec I. Delpla], Peines de guerre, La justice pénale internationale et l’ex-Yougoslavie, Paris, Éditions de l’EHESS, 2010.

Traduction

W. E. B. Du Bois, Les Âmes du peuple noir, Paris, La Découverte, 2007 (avec une post-face intitulée « E Pluribus Unum », p. 271-334).

Chapitres de livre

-« Comment répondre à l’injustice raciale avec Rawls ? De la théorie idéale à la théorie non-idéale… et retour », in Le Sens de la justice, S. Guérard de Latour, G. Radica, C. Spector (dirs.), Paris, Éditions Garnier, 2014 (à paraître).

-« Enseigner l’histoire en Bosnie-Herzégovine : la vertu des institutions », in J. Saada dir., Enseigner le passé violent. Conflit, après-conflit et justice à l’école, Arras, Artois Presses Université, 2014 (à paraître, sous presse).

-« (How) Can Multicuturalism Face Racial Injustice ? », in P. Balint et S. Guérard de Latour (éds.), Liberal Multiculturalism and the Fair Terms of Integration, Palgrave Macmillan, 2013.

– [Avec S. Guérard de Latour], « Political, not Ethno-Cultural : A Normative Assessment of Roma Identity in Europe », in How Groups Matter, Routledge, 2013, p. 162-181.

-« Ressentiment et sentiment d’injustice : quels enjeux pour la justice pénale ? » in Le Ressentiment, passion sociale, A. Grandjean et F. Guénard dirs., Rennes, PUR, 2012.

-« Juger les discriminations raciales », in Refaire société, P. Rosanvallon dir., Paris, Seuil, 2011.

Articles

Elle a également publié de nombreux articles (Revue des études comparatives Est-Ouest, Raison Publique, Raisons Politiques, Theoria : a Journal of Social and Political Theory, European Journal of Political Theory, Journal of Applied Philosophy, Journal of Urban Affairs, Esprit, Revue Internationale des Sciences Sociales…).