Émanuelle Bernheim

Postes occupés

2008-2009 Boursier-ère d'études supérieures,

Biographie

Lors de son passage au CRÉUM, Emmanuelle Bernheim est étudiante au doctorat en cotutelle entre l’Université de Montréal et l’École Normale supérieure, sous la direction des professeurs Pierre Noreau et Jacques Commaille, depuis septembre 2006. De plus, elle a entrepris, depuis janvier 2008, un Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en santé mentale à l’Université du Québec à Montréal.

La recherche doctorale vise à explorer le processus décisionnel par lequel les psychiatres québecois et français choisissent de déposer une requête d’hospitalisation ou de soins involontaires. La question de recherche se pose en termes de paramètres de choix normatifs individuels, et l’hypothèse préliminaire est à l’effet que le sujet concrétisera ses choix en fonction de la situation juridique dans laquelle il se trouve. Plus précisément, le psychiatre se conformerait au droit lorsque celui-ci présente un cadre très rigide, mais qu’il aurait tendance à faire appel à d’autres formes de normativité, institutionnelles ou personnelles, voire déontologiques, lorsque le droit est moins structuré.

Conférences :

  • E. Bernheim, «Droits fondamentaux en psychiatrie et encadrement légal des mesures de contrôle : l’exemple problématique de la contention chimique», 31e congrès de l’Académie de droit et santé mentale, New York, juillet 2009.
  • Emmanuelle Bernheim et Caroline Larue, Ethical Challenges of Interviewing Psychiatric Patients, conférence présentée dans le cadre du Forum de sociologie de l’ISA, Barcelone, septembre 2008.
  • Emmanuelle Bernheim, Le juge comme profane : une rencontre entre droit et psychiatrie, conférence présentée à la Première journée des doctorants en sociologie des groupes professionnels, Association française de sociologie, Paris, mai 2008.
  • Emmanuelle Bernheim, L’expertise psychiatrique, une preuve «ordinaire»?, affiche présentée à la Journée annuelle de la recherche du Centre de recherche Fernand-Séguin, avril 2008, en ligne
  • Caroline Larue, Geneviève Ménard, Nicole Daigle, Denise Grégoire et Emmanuelle Bernheim, Nature des interventions infirmières lors de l’utilisation de mesures de contention et d’isolement en contexte psychiatrique, affiche présentée à la Journée annuelle de la recherche du Centre de recherche Fernand-Séguin, avril 2008.
  • Emmanuelle Bernheim, L’internormativité appliquée ou la subjectivité du choix normatif, conférence présentée dans le cadre du Colloque étudiant du regroupement Droit et changement, Québec, février 2008, en ligne
  • Emmanuelle Bernheim, Les experts psychiatres, conférence présentée au 30è congrès de l’Académie de droit et santé mentale, Italie, juin 2007.

Publications :

  • E. Bernheim, «Le psychiatre devant le juge: entre pragmatisme et captivité, une communication aléatoire», Revue canadienne droit et société, décembre 2008.
  • E. Bernheim et C. Vézina, «La trajectoire normative dans le domaine de la santé: normes officielles et officieuses», Numéro spécial sur la recherche en santé au prisme des sciences humaine, Revue Interrogation, juin 2008, en ligne
  • E. Bernheim, «Perspective Luhmannienne sur l’interaction entre droit et psychiatrie : théorisation de deux modèles dans le contexte particulier de l’expertise psychiatrique», Lex Electronica, vol. 13 n°1 (Printemps / Spring 2008), en ligne

Soumis:

  • E. Bernheim, «Le doit à l’information des patients gardés en établissement comme droit fondamental marqueur d’exclusion social», Revue de droit de McGill.
  • C. Larue, Dumais, A., Ahern, É, Bernheim, E., Mailhot, M.-P., «Factors influencing decisions on seclusion and restraint», Jounal of Psychaitric and mental health nursing.