Affiche

L’aménagement d’environnements capacitants: opportunités et contraintes pour la pratique et la recherche »

Quand : Back to Calendar 31 mai 2013 @ 12:00 - 18:00
Où : Salle 3073 - Institut d'urbanisme, Université de Montréal, Pavillon de la Faculté de l'aménagement
Coût : Entrée gratuite, inscription obligatoire: contactateliercapacitant@gmail.com
Catégories : Éthique et environnement
Chercheurs : Juan Jose Torres Michel, Rabah Bousbaci, Frédéric Dejean

Atelier organisé par : Juan Torres et Isabelle Feillou (Université de Montréal), Marie Bellemare (Université Laval)

Contexte
Le concept d’ environnement capacitant (Falzon 2005), élaboré à partir de la notion de capabilité développée par Amartya Sen (1987) se définit comme un environnement qui préserve les capacités futures d’action (dimension préventive) ; qui, dans un esprit d’inclusion, prend en compte et compense les différences interindividuelles (dimension universelle), et qui  permet le développement de nouvelles compétences et de nouveaux savoirs, élargissant les possibilités d’action et le degré de contrôle sur l’activité par l’usager (dimension développementale) (Pavageau, Nascimento et Falzon 2007). Dans quelle mesure cette notion est-elle présente dans les pratiques d’aménagement? Quelles opportunités nous offre-t-elle sur le plan de la recherche et de la pratique professionnelle ? Quels enjeux éthiques soulève t-elle ? Ces trois questions se trouveront au coeur de l’exercice interdisciplinaire d’exploration, sous la forme d’atelier, auquel nous vous invitons à participer.

Objectifs
L’objectif principal de l’atelier est de réunir différents réseaux, de chercheurs et de praticiens, pour mettre en évidence les opportunités et les contraintes que la notion d’environnement capacitant suscite sur les plans théorique et pratique.

Deux objectifs particuliers se dégagent :
– comprendre la manière dont la notion d’environnement capacitant peut se transposer dans différents domaines de l’aménagement.
– saisir les enjeux éthiques que l’approche des capabilités engendre pour les pratiques et la recherche.

Déroulement
Une conférence d’ouverture est prévue par l’un des développeurs de la notion d’environnement capacitant en ergonomie, M. Pierre Falzon. Pour augmenter les opportunités d’interaction entre les participants, la formule de mini-communications sera préconisée pour la suite : chaque présentateur invité aura 5 minutes pour exposer une idée principale et environ 15 minutes pour discussion avec tous les participants. Une synthèse de l’événement, produite collectivement, sera mise en ligne à travers le site web de l’Institut d’urbanisme et du Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal.

Présentateurs Invités
· Pierre Falzon, conférencier principal. Ergonome et professeur à la chaire d’ergonomie et neurosciences du travail, CNAM (France)
· Rabah Bousbaci, professeur, école de design industriel, Université de Montréal
· Denys Denis, ergonome et chercheur à l’institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST)
· Frédéric Dejean, chercheur au Centre de Recherche en Éthique (CREUM), Université de Montréal
· Tania Gonzalez, anciennement responsable du dossier transport à la table de concertation des aînés de l’île de Montréal, candidate à la maîtrise en urbanisme, Université de Montréal
· Lyse Langlois, professeure au département de relations industrielles, membre de l’Institut d’Éthique Appliqué (IDEA), Université Laval
· Ronald Landry, consultant en ergonomie et architecture
· Tiiu Poldma, directrice du Groupe de recherche en illumination et design (GRID) et du Laboratoire FORME-COULEUR-LUMIÈRE, membre du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation de Montréal (CRIR). Université de Montréal
· Ernesto Morales , chercheur au centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), Université Laval
· Denise Piché, professeure à l’école d’architecture. Université Laval.
· Anne-Marie Séguin, chercheure à l’INRS et au CREGES (Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale). Equipe VIES : vieillissement, exclusions sociales et solidarité.