/home/lecreumo/public html/wp content/uploads/2017/07/larocque

Florence Larocque

Postes occupés

2017-2018 Stagiaire postdoctoral-e,

Biographie

Titulaire d’un baccalauréat en études internationales et d’une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal, Florence a poursuivi ses études doctorales à l’Université Columbia, à New York. Sa thèse doctorale analyse les processus politiques ayant influencé l’accessibilité et la qualité de l’eau potable en Amérique latine de 1980 à 2014.

Dans le cadre de son stage postdoctoral au CRÉ, son projet de recherche vise à analyser quel processus décisionnel, quelles dynamiques sociales et quelles considérations éthiques expliquent que la consommation humaine d’eau potable soit ou non considérée comme un usage prioritaire, i.e. dont il faut assurer la satisfaction avant d’utiliser une dite source d’eau potable à d’autres fins.

Globalement, ses intérêts de recherche portent sur les politiques sociales comparées et la participation et mobilisation citoyenne, tant au Canada qu’en Amérique latine et en Europe. Elle s’intéresse également aux facteurs influençant la disponibilité et l’accessibilité des données utilisées pour la recherche en science politique.

Principales publications

Larocque, Florence et Alain Noël. 2015. « Kelowna’s Uneven Legacy: Aboriginal Poverty and Multilevel Governance in Canada. » Dans Martin Papillon et André Juneau (éds). State of the Federation 2013: Aboriginal Multilevel Governance. Kingston/ Montréal: McGill-Queen’s University Press, 237-258.

Larocque, Florence et Alain Noël. 2014. « The Politics of Poverty in the European Union: How States Respond to the Open Method of Coordination on Social Inclusion. » Policy & Politics 42 (3): 333-350.

Larocque, Florence. 2011. « The Impact of Institutionalization, Politicization and Mobilization on the Direct Participation of Citizens Experiencing Poverty.  » Canadian Journal of Political Science 44 (4): 893-902.

Larocque, Florence. 2011. « Regards comparatifs sur la stratégie québécoise de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale: un poids significatif, des choix partiellement distinctifs. » Politique et Sociétés 30 (1): 117-137.