Jobin

Christian Jobin

Postes occupés

2012-2013 Boursier-ère d'études supérieures,
2013-2014 à aujourd'hui Étudiant-e,

Biographie

Candidat au doctorat en philosophie en cotutelle à l’Université de Montréal et à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Après un premier baccalauréat spécialisé en philosophie, un second baccalauréat spécialisé en histoire et une maîtrise en philosophie de l’Université Laval, Christian Jobin a entrepris un doctorat en philosophie sous la direction conjointe de Peter Dietsch à l’Université de Montréal et de Catherine Larrère à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses principaux champs d’intérêt sont l’éthique économique, la justice distributive, la philosophie morale et politique et l’histoire de la philosophie. Dans sa thèse de doctorat, intitulée « les justes bornes de la richesse », il s’intéresse à l’idée d’un plafonnement du revenu et du capital qui peut être mis en œuvre par le biais d’un taux marginal de 100% sur le revenu et sur les successions. Plus précisément, il cherche d’abord à établir les fondements normatifs du plafonnement du revenu et du capital dans une perspective libertarienne et égalitariste, puis il examine les obstacles économiques et politiques qui se dressent devant l’adoption d’une telle mesure, dont notamment ceux de l’efficience économique, des incitations financières et de la concurrence fiscale internationale. Outre le CRÉ, les principaux centres de recherche auxquels il a été ou est présentement associé sont le « Groupe de recherche interuniversitaire en philosophie politique (GRIPP) » à l’Université McGill, la « Chaire Unesco d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique » à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) et « Philosophies contemporaines (Phico) » – « Normes, Sociétés, Philosophies (NoSoPhi) » à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Courriel (UdeM) : christian.jobin@umontreal.ca

Courriel (Paris 1) : Christian.Jobin@malix.univ-paris1.fr