/home/lecreumo/public html/wp content/uploads/2018/05/photo

Charles Côté-Bouchard

Postes occupés

2018-2019 Stagiaire postdoctoral-e,

Biographie

Je suis stagiaire postdoctoral au groupe de recherche interuniversitaire sur la normativité (GRIN) et au centre de recherche en éthique (CRÉ). De 2016 à 2018, j’étais chargé de cours et boursier postdoctoral FRQSC à l’université Rutgers sous la supervision d’Ernest Sosa. J’ai complété mon doctorat en philosophie à King’s College London (KCL) en 2017 sous la direction de Clayton Littlejohn et de Maria Alvarez. J’ai complété ma maîtrise en philosophie à l’Université de Montréal en 2012 sous la direction de Daniel Laurier.

Mes champs de spécialisation sont l’épistémologie (philosophie de la connaissance), l’éthique et les connexions entre ces domaines. Mes travaux portent principalement sur la normativité et les normes en épistémologie. Dans ma thèse de doctorat, j’utilise les ressources de la métaéthique et de la théorie de la valeur pour élucider la nature de la normativité épistémique. J’y défends l’idée selon laquelle l’épistémologie n’est pas normative au même sens robuste ou catégorique que l’éthique. Bien qu’ils impliquent des normes ou valeurs, les faits épistémiques n’ont pas une autorité normative nécessaire ou intrinsèque. Il n’y a pas nécessairement une raison normative de se conformer aux normes épistémiques, c.-à-d. de croire le vrai, d’éviter l’erreur, de suivre les données probantes, etc. Le but de mon stage au GRIN est de continuer à explorer cette thèse et ses conséquences pour l’épistémologie et l’éthique.

En plus de la normativité épistémique, mes publications et travaux en cours portent sur l’éthique de la croyance, la responsabilité doxastique, la justification épistémique, l’épistémologie appliquée, le naturalisme épistémologique, la métaéthique et la nature de la normativité. Je m’intéresse également à la philosophie de l’action, la philosophie de la religion, la métaphysique et la philosophie des sciences.

_______________

I am a postdoctoral fellow at the GRIN (groupe de recherche interuniversitaire sur la normativité) and the CRÉ (centre de recherche en éthique). From 2016 to 2018, I was a part-time lecturer and FRQSC postdoctoral fellow at Rutgers under the supervision of Ernest Sosa. I completed my PhD in philosophy at King’s College London (KCL) in 2017 under the supervision of Clayton Littlejohn and Maria Alvarez. I completed my MA in philosophy at Université de Montréal in 2012 under the supervision of Daniel Laurier.

My areas of specialization are epistemology, ethics, and the connections between these domains. My work is mainly about normativity and norms in epistemology. In my PhD dissertation, I use the resources of metaethics and value theory to elucidate the nature of epistemic normativity. I defend the idea that epistemology is not robustly or categorically normative like ethics. Although they imply norms or values, epistemic facts do not have necessary or intrinsic normative authority. There is not necessarily a normative reason to conform to epistemic norms, i.e. to believe the truth, avoid error, follow the evidence, and the like. My goal during my fellowship at the GRIN is to continue exploring this thesis and its consequences for epistemology and ethics.

In addition to epistemic normativity, my publications and works in progress are about the ethics of belief, doxastic responsibility, epistemic justification, applied epistemology, naturalized epistemology, metaethics, and the nature of normativity. I am also interested in philosophy of action, philosophy of religion, metaphysics, and philosophy of science.

Publications

À paraître. ‘‘Ought’ implies ‘can’ against epistemic deontologism: beyond doxastic involuntarism.’ Synthese.

À paraître. ‘Knowledge, reasons, and errors about error-theory’, avec Clayton Littlejohn Metaepistemology: Realism and Anti-Realism. Ed. Robin McKenna & Christos Kyriacou, Palgrave-Macmillan

  1. ‘Is epistemic normativity value-based?’ Dialogue 56 (3): 407-430
  1. ‘Epistemological closed questions: A reply to Greco.’ Manuscrito 40 (4): 97-111
  1. ‘Can the aim of belief ground epistemic normativity?’ Philosophical Studies 173 (12): 3181-3198.
  1. ‘Epistemic instrumentalism and the too few reasons objection.’ International Journal of Philosophical Studies 23 (3): 337-355.