Logo AEEF

CFP: Self-Deception: New Perspectives / Nouvelles perspectives sur la duperie de soi

Date limite prolongée : 30 novembre 2017 / Extended deadline: November 30, 2017

Les Ateliers de l’éthique/The Ethics Forum

(English will follow)

Nouvelles perspectives sur la duperie de soi

Sous la direction d’Anne Meylan (Université de Bâle, Suisse)

Les Ateliers de l’éthique/The Ethics Forum sollicite des contributions sur le thème de la duperie de soi.

Les progrès accomplis dans le domaine de la philosophie de l’esprit, de la philosophie de la psychiatrie et de la théorie des biais cognitifs ont fait émerger un certain nombre de nouvelles interrogations à propos de la duperie de soi. L’objectif de ce numéro spécial est de contribuer à répondre à ces nouvelles questions. Par exemple, les progrès faits par la recherche sur le délire nous conduisent apparemment à douter qu’il y ait une différence nette entre les cas dans lesquels les individus se dupent eux-mêmes et certains cas dans lesquels ils sont victimes d’une croyance délirante. Devons-nous en conclure que la duperie de soi et les délires sont des phénomènes irrationnels du même type? Par ailleurs, certains philosophes ont défendu l’idée qu’entretenir un délire n’est pas une croyance bona fide, mais constitue plutôt un autre type d’attitude mentale lié à l’imagination par exemple. Quels seraient les inconvénients et/ou les avantages théoriques d’étendre ce genre d’hypothèse à la duperie de soi?

Voici une liste non exhaustive des questions dont les manuscrits soumis sont susceptibles de traiter :

  • Quelles sont les différences/similarités entre les cas de duperie de soi et les cas de délire?
  • Est-ce que le fait de se duper soi-même à propos de p consiste dans le fait de croire que p? Ou le fait de se duper soi-même consiste-t-il dans le fait d’entretenir un état mental différent?
  • Comment distinguer la duperie de soi de l’ignorance volontaire?
  • Sommes-nous toujours responsables lorsque nous nous dupons nous-mêmes? Et si tel est le cas, pourquoi sommes-nous particulièrement responsables de ces croyances-ci?
  • Est-ce que le fait d’être biaisé est une forme de duperie de soi? Quelles relations les croyances résultant de nos biais cognitifs entretiennent-elles avec celles qui résultent d’un processus de duperie de soi.

Format des contributions et date de soumission

Les Ateliers de l’éthique/The Ethics Forum pratique l’évaluation par les pairs (en double aveugle). Les articles doivent être anonymes et compter entre 6000 et 12 000 mots. Des consignes plus précises sont accessibles ici.

Les manuscrits doivent être envoyés avant le 30 novembre 2017 à l’adresse suivante: jean-philippe.royer@umontreal.ca.

Pour toute question supplémentaire, veuillez s’il vous plaît vous adresser à Anne Meylan (anne.meylan@unibas.ch)

Self-Deception: New Perspectives

Guest editor: Anne Meylan (University of Basel, Switzerland)

Les Ateliers de l’éthique/The Ethics Forum invites proposals for a special issue on self-deception.

The recent developments in, mainly the philosophy of mind, the philosophy of psychiatry and the theory of biases, are responsible for the emergence of a number of new questions regarding self-deception. The purpose of this special issue is to bring together contributions that cast light on these new issues. For instance, the progress made in the study of delusions seems to have for consequence the blurring of the distinction between self-deceptive and delusional beliefs. Should we, therefore, conclude that self-deceptive and delusional beliefs constitute one single kind of irrational beliefs? Furthermore, according to certain, delusions are not bona fide beliefs but consist in other kinds of mental attitudes (e.g. states of imagination). What are the theoretical advantages/disadvantages of extending this kind of claim to self-deception?

Submissions to this special issue could cover, but are not restricted to, the following topics:

  • What are the differences/similarities between self-deceptive and delusional beliefs?
  • Does my being self-deceived about p consist in my believing that p? Or does it consist in my being in another kind of mental state?
  • How should we distinguish self-deception from willful ignorance?
  • What—if anything— makes us responsible for our self-deceptive beliefs?
  • Are biased beliefs self-deceptive? What is the connection between biased beliefs and self-deceptive ones?

Format and Deadline:

Les Ateliers de l’éthique/The Ethics Forum is a double-blind peers review journal. Papers should be anonymized and between 6000 and 12 000 words. Detailed instructions to authors are available here.

Manuscripts should be submitted by November 30, 2017 to the following address: jean-philippe.royer@umontreal.ca.

If you have any questions, please contact Anne Meylan (anne.meylan@unibas.ch)