/home/lecreumo/public html/wp content/uploads/2017/10/conference hasni dumais

Les problématiques socio-scientifiques : des pistes de formation à la pensée critique. Illustration à l’aide des controverses sur le vaccin contre le papillomavirus.

Quand : Retour au calendrier 7 décembre 2017 @ 10:00 - 12:00
Où : Carrefour de l'information, Pavillon Georges-Cabana (B1), Campus principal de l'Université de Sherbrooke

Pre Nancy Dumais et Pr Abdelkrim Hasni co-présenteront cette conférence.

* Pour ceux qui ne peuvent se déplacer au campus de Sherbrooke, la conférence sera aussi en webdiffusion.

Nancy Dumais

Nancy Dumais est professeure de virologie au département de biologie à la Faculté des sciences de l’Université de Sherbrooke. Ses travaux visent à mieux comprendre les mécanismes moléculaires menant à la migration des cellules immunitaires infectées par le VIH-1. Outre la recherche biomédicale, elle s’intéresse à l’enseignement des sciences et fait partie du CREAS depuis ses débuts.

Abdelkrim Hasni

Abdelkrim Hasni est professeur titulaire en didactique des sciences et technologie à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Il détient une double formation, en sciences (biologie) et en éducation (didactique). Il s’intéresse dans ses travaux à différentes questions de l’enseignement et de l’apprentissage des sciences, incluant celles qui portent sur les contenus disciplinaires, et sur les dimensions épistémologiques et sociales des sciences. Il est membre fondateur du Centre de recherche sur l’enseignement et l’apprentissage des sciences (CREAS) et cotitulaire de la Chaire de recherche sur l’intérêt des jeunes à l’égard des sciences et de la technologie.

Description

De l’école à l’université, la formation scientifique ne peut se limiter à livrer aux élèves et aux étudiants des savoirs considérés comme des certitudes indiscutables. La formation de l’esprit scientifique (Bachelard, 2004) nécessite le développement d’une pensée critique basée notamment sur l’argumentation et le débat, particulièrement lorsqu’il s’agit de problématiques faisant l’objet de désaccords au sein de la communauté scientifique et dans la société. C’est le cas notamment des controverses entourant le vaccin contre le papillomavirus (VPH). Si certaines études (dont celles financées par les pharmaceutiques) soutiennent que ces vaccins sont efficaces et sécuritaires, d’autres rapportent des résultats contraires (Nicol, A. F et al., 2015, 2016). Les controverses entourant ces vaccins sont aussi souvent débattues dans les médias (Rail et al., 2015; Steben et al., 2015) et ont des impacts sur les décisions des professionnels de la santé et dans la population (Ferrer et al., 2014). Dans ce contexte, alors que certains pays font la promotion de la vaccination contre le VPH, d’autres ont décidé de suspendre leurs programmes de vaccination. Comment alors les étudiants (en particulier) et les citoyens (en générale) peuvent-ils se donner une représentation nuancée et prendre des décisions éclairées au regard de ce type de problématiques? C’est la question centrale que nous traitons dans cette conférence, issue de travaux menées dans le cadre d’un projet sur les controverses socio-scientifiques financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. De manière spécifique, nous proposons dans cette conférence des pistes de réflexion sur les fondements et sur les modalités d’intégration de ces controverses dans la formation scientifique des élèves et des étudiants.

RÉFÉRENCES

Bachelard, G. (2004). La formation de l’esprit scientifique : contribution à une psychanalyse de la connaissance objective. Paris : Librairie philosophique (1re éd. 1938).

Ferrer, H. B. et al. (2014). Barriers and facilitators to HPV vaccination of young women in high-income countries: a qualitative systematic review and evidence synthesis. BMC public health, 14, 1-22

Nicol, A. F et al. (2015). HPV vaccines: their pathology based discovery, benefits, and adverse effects. Annals of diagnostic pathology, 19, 418-422.

Nicol, A. F. et al (2016): HPV vaccines: a controversial issue? Brazzilian journal of medical and biology research, 49(5), 1-5.

Rail, G., Molino, L. et Lippman, A. (2015). Appel urgent à un moratoire sur la vaccination contre les VPH. Le Devoir, 5 octobre. Document téléaccessible à l’adresse <http://www.ledevoir.com/societe/sante/451710/vaccination-contre-les-vph-appel-urgent-a-un-moratoire>.

Steben, M., Boucher, F., Guichon, J. et Franco, E. L. (2015). Une prise de position irresponsable! Les risques reliés à l’infection par le VPH dépassent largement ceux qui sont associés à la vaccination. Le Devoir, 8 octobre. Document téléaccessible à l’adresse <http://www.ledevoir.com/societe/sante/451978/la-replique-vaccination-contre-le-vph-une-prise-de-position-irresponsable>.

 

Cet événement s’inscrit dans le cycle de conférences 2017-2018 L’éducation citoyenne aux controverses sociotechniques de la Chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique.